» Le Community Management : un métier aux multiples facettes

Le Community Management : un métier aux multiples facettes

Le dynamisme apporté par le web 2.0 a poussé les entreprises à adopter une toute nouvelle approche de la communication en ligne. L'apparition des « bad-buzz », concomitant à l'avènement d'internautes proactifs et engagés (les webacteurs), a poussé les entreprises à ne plus se contenter de confier à un stagiaire quelconque la gestion des communautés du web. Place au Community Management !

 

L'avènement du Community Management

Les plateformes de réseaux sociaux ont un réel pouvoir décisionnaire pour l'image d'une société ; pouvoir qui peut se révéler aussi bien bénéfique que destructrice. Selon Emmanuel Blosh, directeur de la communication externe au sein du groupe Thales, les réseaux sociaux « permettent désormais de toucher directement l’opinion sans forcément être obligés de passer par un relais médiatique ». La relation entreprise-client est désormais instantanée et pulsionnelle, nécessitant une veille, mais également un suivi accru ; d'où la nécessité du Community Management !

Portrait d'un Community Manager

A tort qualifié de poste fourre-tout à son apparition, le Community Management est bel et bien un métier à part entière bien qu'il recouvre plusieurs responsabilités et requiert des compétences très diverses.

Qualités et compétences d'un Community Manager

Le Community Management requiert bien évidemment une bonne connaissance du web. Le Community Manager a aussi besoin d’une grande ouverture d'esprit ainsi que d’une curiosité innée, car il ou elle est appelé à s'intéresser à différents domaines. Une capacité rédactionnelle irréprochable et un bon sens relationnel constituent autant d'atouts pour le Community Manager alors que la maîtrise de l'anglais constitue définitivement un plus !

Mathieu Chéreau avance que le Community Manager regroupe pas moins de 5 métiers : le marketing, les relations publiques, le service client, le développement commercial et la communication interne. Ainsi donc, le Community Manager s'ingénie à créer et à préserver l' «e-réputation» d'une société ou d'une marque à travers la combinaison de ces 5 métiers.

Le Community Management aujourd’hui ne se limite plus aux secteurs tels que la publicité ; on recense déjà 14 % de Community Managers dans le commerce, 17 % dans les services et 18 % dans le tourisme. Les perspectives du métier sont multiples ! En agence spécialisée de la gestion de réseaux sociaux ou en freelance, un Community Manager constitue indéniable un véritable atout au sein d'une entreprise !